Vous êtes ici: Home > Concepts > Eau

Wc à compost (aussi appellé Wc sec ou Wc propre)

Comment ça marche

Le fonctionnement d'une toilette à compost est très simple. La lunette du Wc est fixées sur un tube qui permet aux déjections de tomber dans le composteur situé à l'étage inférieur. Lors que vous ouvrez le couvercle d'un Wc à compost, vous ne verrez qu'un trou noir qui ne semble pas avoir de fond mais vous ne sentirez aucune odeur. Les Wc à compost sont relié depuis le composteur à l'aération mécanique du bâtiment. Le local est ainsi aéré par le WC évitant ainsi toute odeur.

Le composteur doit être vidé partiellement (uniquement les matières déjà compostées!) deux à trois fois dans l'année selon la taille du composteur et le nombre d'utilisateurs. L'odeur qui s'en dégage alors est une odeur d'humus frais semblable à l'odeur des sols forestiers. Vous pouvez utiliser ce compost pour votre jardin.

Les Wc à compost, c'est 100% biodégradable!

Les faits

Près de 40% des 160 litres d'eau potable utilisé journellement par habitant en Suisse est utilisée pour les Wc!

Cette eau est ensuite envoyée par un réseau de conduites jusque dans une station d'épuration où elle est "nettoyée" puis rejetées dans le cours d'eau le plus proche. Ce traitement à un cout élevé que les collectivités reportent sur le citoyen par la taxe d'épuration afin de respecter le principe du pollueur/payeur.

Ce traitement est indispensable. Rejetées sans traitement dans les cours d'eau, urines et matières fécales riches en azote et en phosphore ont un effet catastrophique sur ceux-ci, appelé eutrophisation.

Azote et phosphore sont pourtant des matières utiles lorsqu'elles sont répandues sur la terre plutôt que dans les eaux! Elles favorisent la croissance des plantes et sont indispensable à la vie, végétale et animale.

Le problème

Les toilettes à compost permettent de recycler nos déjections et de les valoriser comme fertilisant pour le jardin ou l'agriculture.

Nombreux sont ceux qui trouvent cette seule idées dégoutante et qui pourtant consomment des légumes qui ont été cultivés sur des sols fertilisés avec des excrément de bovins ou d'autres animaux. Allez comprendre! Ce qu'il ne savent pas, c'est que les boues issues des stations d'épurations nommées ci-dessus sont épandues depuis des décennies sur les terres agricoles qui ont produit les aliments que nous consommons tous... Amusant non?

Ce qui est moins amusant, c'est que les égouts sont aussi trop souvent utilisés pour se débarrasser de médicaments périmés, de restes de peinture et d'autres produits chimiques en tout genre. C'est interdit, mais... Toujours est-il que l'on a fini par se rendre compte que tous ces sympathiques substances finissent dans les boues d'épuration. Contaminées par ces polluants chimiques et autres métaux lourds dangereux pour la santé humaine, on a fini par se résoudre à les incinérer (voir à propos http://www.bafu.admin.ch/php/modules/shop/files/pdf/phpAtgGty.pdf ). L'azote et le phosphore sont ainsi perdus! On se trouve donc obligé d'utiliser plus d'engrais à base d'azote et de phosphore pour assurer le rendement des terres agricoles!

Le jardinier amateur a les mêmes problèmes que l'agriculteur. S'il veut que ses légumes poussent, il doit ajouter de l'engrais auxquels il additionne généralement quelques pesticides. Pour être certain que ça pousse bien, il dépasse d'ailleurs souvent la dose prescrite. Tant et si bien que les légumes du jardinier amateur sont généralement plus toxiques que ceux produit par l'agriculteur épandant des boues d'épuration...

Avec les Wc à compost, on redonne à la terre ce qui lui a été soustrait. On respecte ainsi un cycle naturel millénaire. C'est quand même mieux non?

Pour plus d'informations sur les toilettes sèches, achetez l'ouvrage de référence:
2953087702?ie=UTF8&tag=laim-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=6746&creativeASIN= 2953087702">Un petit coin pour soulager la planète : Toilettes sèches et histoires d'eau2953087702" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />
Mousse.jpg
Luc A. Bardet - En Bouley 39 - CH-1680 Romont FR - 079 44 99 121 - immo@lab-multimedia.ch
Préserver l'eau

Les informations présentées sur ce site sont non contractuelles et peuvent être modifiées sans préavis. | © Luc A. Bardet

Pub_web_vertical.jpg